Javascript nécessaire. Votre browser ne supporte pas Javascript ou celui-ci est désactivé.

Choisissez votre région et personnalisez le site

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales concernant vos avantages, des activités et des nouvelles initiatives.

Sinusite

Provocant écoulements, douleurs faciales, maux de tête... la sinusite est due à une accumulation de mucus dans les sinus. Cela constitue ainsi un terrain propice au développement de toutes sortes de bactéries. Cette inflammation est une affection assez fréquente.


Les sinus ou sinus paranasaux sont des cavités remplies d'air contenues dans les os crâniens et communiquant avec le nez. Ils constituent en quelque sorte des impasses de l'appareil respiratoire supérieur et servent à réduire le poids de la tête. On les divise en quatre groupes : les sinus maxillaires, les sinus frontaux, les sinus ethmoïdaux et les sinus sphénoïdaux.

Tout comme l'intérieur du nez, les sinus sont tapissés d'une muqueuse spécifique aux voies respiratoires. En cas de rhume, la muqueuse enfle et produit une quantité plus abondante de mucus (morve) qu'en temps normal. Le rhume réduit également l'efficacité des cils vibratiles responsables de l'évacuation du mucus vers l'extérieur. Tout cela peut provoquer l'obstruction des ouvertures situées entre les sinus et le nasopharynx. S'ensuit une accumulation de mucus dans les sinus, constituant un terrain propice au développement de toutes sortes de bactéries. Si ces bactéries se développent, les sinus se remplissent d'une morve purulente et s'enflamment. On parle alors d'une inflammation des sinus, mieux connue sous le nom de sinusite.

Causes

La sinusite est le plus souvent la conséquence d'un rhume. Toutefois, dans certains cas, d'autres causes sont à l'origine de l'accumulation de mucus et ainsi de l'inflammation.

Parmi les coupables, citons notamment :

  • les polypes du nez ;
  • les allergies ;
  • un blocage occasionné par un corps étranger dans une narine ;
  • une tumeur ;
  • un abcès dentaire ;
  • une déviation de la cloison nasale ;
  • certaines maladies héréditaires ;
  • un système immunitaire affaibli ;
  • une atteinte des cils vibratiles par une utilisation abusive de gouttes pour le nez et la fumée de cigarette.

Questions fréquemment posées