Personnalisez votre mc.be

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales.

Choisissez votre région et personnalisez le site

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales concernant vos avantages, des activités et des nouvelles initiatives.

Votre mutualité

Cauchemars

Un cauchemar est un rêve déplaisant qui provoque le réveil. Il s'accompagne toujours de sentiments négatifs tels que l'angoisse ou un chagrin intense.

On garde généralement un souvenir précis du contenu des cauchemars, lesquels sont souvent très réalistes. Il s'agit souvent de choses menaçantes ou angoissantes telles qu'une poursuite ou la perte d'un être cher. Les cauchemars se déclenchent parfois en réaction à un événement dramatique survenu dans votre vie.

Ils se manifestent généralement au cours de la seconde moitié de la nuit. Tout comme les rêves, ils surviennent principalement - mais pas exclusivement - au cours de la phase de sommeil paradoxal ou de sommeil onirique.

Tout le monde fait de temps à autre un cauchemar. Toutefois, dans 2 à 5 % des cas, ils sont tellement fréquents et génèrent des sentiments si intenses qu'ils perturbent le sommeil. Ils exercent alors un effet négatif sur l'activité diurne.

Quels en sont les symptômes ?

Un cauchemar peut bien sûr perturber votre sommeil.

De plus, en cas de cauchemars à répétition, vous adoptez d'autres habitudes qui affectent la qualité du sommeil (ex. reporter l'heure du coucher, laisser la lumière allumée, dormir sur le canapé). Le fait de repenser aux cauchemars peut également susciter des sentiments tels que l'angoisse et le stress. Toutes ces conséquences font en sorte que vous dormez moins et moins bien. De plus, pendant la journée, vous pouvez être sujet à de la fatigue, des problèmes de concentration, des sautes d'humeur ou de l'angoisse.

Quand faut-il consulter un médecin ?

Si les cauchemars surviennent si fréquemment ou de façon tellement intense qu'ils mettent en péril votre repos nocturne, il est préférable que vous consultiez votre médecin. Celui-ci pourra vous orienter vers un psychologue en vue de pratiquer une thérapie cognitivo-comportementale. Celle-ci permet en général de résoudre rapidement le problème.

Direction médicale de la Mutualité chrétienne

Voir aussi